Même si certains entrepreneurs possèdent assez de fonds propres pour financer leur projet, la majorité a besoin de financements pour assumer :
> Les frais de créations de société
> Les premiers investissements et les premiers couts relatifs au démarrage de l’activité
À travers cet article, nous allons voir les différentes opportunités s’offrant au créateur pour le financement en excluant le schéma classique des banques (qui fera l’objet d’un article dédié).

1. L’ARCE du pôle emploi 

Permet au créateur d’entreprise, demandeur d’emploi, de toucher 45% de ses droits restant de chômage sous forme de capital. Ce versement s’effectue en deux fois : une moitié à la création, l’autre 6 mois plus tard.

Exemple :
Il vous reste 452 jours de droit au chômage et vos indemnités journalières s’élèvent à 64.32€, vous décidez d’opter pour l’ARCE lors de la création de votre entreprise.
Vous aurez le droit à 45% de (452×64.32€), soit 13082.68€. Vous recevrez donc, 6541.34€ au début de l’activité, puis 6541.34€ 6 mois plus tard.
Attention : Toucher cette aide ne vous permet plus de bénéficier des ARE (maintien des allocations chômage), il faudra donc vous verser une rémunération ou vivre d’autres sources de revenu.
Pour qui ? Pour tous les demandeurs d’emplois bénéficiant d’allocation chômage.

2. Le prêt d’honneur 

Il permet de venir en complément d’autres démarches de financement (emprunt bancaire par exemple).
L’avantage principal est qu’il peut vous être accordé de 10 000€ à 50 000€ sans intérêts ni garantie. Cela permet d’augmenter significativement votre trésorerie au démarrage sans prendre de risques car rien n’est demandé en caution.
Pour qui ? Tout créateur d’entreprise

3. Le micro crédit entreprise 

Ce type d’aide permet d’obtenir une solution alternative aux prêts classiques proposés par les bancaire.
Il permet d’obtenir un prêt compris entre 1 000€ et 10 000€ en moyenne, et d’être accompagné par des associations référencées pour le montage du projet de création d’entreprise.
Pour qui ? Cette aide s’adresse uniquement aux entrepreneurs ayant de faibles revenus et n’ayant pas accès au financement bancaire classique.

4. Le prêt Nacre

Dispositif financé par la région, il permet d’obtenir un prêt compris entre 1 000€ et 10 000€ à taux zéro pour 5 ans maximum. C’est une solution alternative à étudier si vous avez reçu des avis négatifs des autres aides.
Pour qui ? Cette aide est soumises à plusieurs conditions :
Vous percevez l’ARE ou l’ASP
Vous êtes demandeur d’emploi, mais non-indemnisé
Vous percevez l’ASS ou le RSA
Vous avez entre 18 et 25 ans (si vous êtes reconnu handicapé, la limite d’âge est de 29 ans)
Vous avez moins de 30 ans et ne pouvez être indemnisé au titre de l’allocation chômage
Vous êtes titulaire d’un contrat Cape

5. Conclusion

Si vous ne disposez pas d’assez de fonds propres pour financer votre activité, vous avez de nombreuses opportunités et organismes qui pourront vous aider à obtenir des emprunts.
De nombreux entrepreneurs se concentrent trop sur les banques pour leurs demandes d’emprunts, alors que d’autres solutions (comme nous venons de voir ci-dessus) existent et sont souvent plus avantageuses financièrement et sont plus simples à obtenir.

Partage :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Articles similaires

Les indicateurs de performance(KPIs)

Les KPIS (indicateurs de performance) font partie des indicateurs financiers clés que tout dirigeant d’entreprise se doit de maitriser, car elle permet concrètement de mesurer les performances de ses différents pôles, décisions et investissement. 1. Pourquoi utiliser des KPIs ?

La comptabilité automatisée

  La comptabilité automatisée séduit de plus en plus d’entreprise en France, et partout dans le monde. Alors pourquoi s’y pencher et étudier le sujet ? Nous allons tenter de vous faire comprendre les enjeux majeurs de ce procédé d’avenir qui

Les avantages de la micro-entreprise

L’auto-entreprise reste toujours très intéressante en 2022. La raison principale : ses faibles taux de charges sur la rémunération comparé à une entreprise commerciale de type SASU ou EURL. 1. Les points positifs de l’auto entreprise > Démarches de création simplifiées

SASU ou EURL?

Question que se posent des milliers de futurs créateurs d’entreprise, ce sujet est et restera complexe. De nombreuses informations erronées et les avis divergents de nombreuses sources ne facilitent pas la prise de cette décision. Nous allons tenter de répondre

La comptabilité digitalisée

De plus en plus, la comptabilité digitalisée se démocratise au sein des entreprises de toute taille. Elle a le principal avantage de réduire vos coûts comptables et de gagner en productivité et permet l’automatisation comptable. 1. Concrètement, quel est son